Le groupe des 3 – 6 ans

L’enfant âgé de 3 à 6 ans est un explorateur sensoriel qui absorbe tout ce qui l’entoure.

 

C’est pendant cette période que l’enfant développe ses sens, son autonomie, sa confiance en lui et en l’adulte. Grâce à l’environnement ordonné, l’enfant développe une pensée structurée et logique facilitatrice d’acquisition des connaissances scolaires.

A cet âge, il est essentiel de respecter son rythme, ses émotions, son besoin de sécurité.
En lui permettant d’évoluer dans un environnement structuré et de vivre dans un groupe social d’âge mélangé composé de camarades ayant le même plan de développement, l’enfant va développer sa personnalité en harmonie avec ses pairs.

Philosophie générale d'éducation

Equipe pédagogique

À l’École Montessori L’Idylle, l’environnement est conçu pour répondre aux besoins spécifiques des enfants âgés de 3 à 6 ans.

L’apprentissage est une expérience positive qui aide l’enfant à s’épanouir dans le respect de son rythme et de ses périodes sensibles. Le concept de périodes sensibles est un phénomène scientifique qui met en évidence, chez l’enfant de 0 à 6 ans, des fenêtres d’opportunité limitées dans le temps où l’apprentissage se fait de manière spontanée et innée.

Ces périodes qui guident l’enfant en le rendant attiré par certaines choses et indifférent à d’autres. Ce sont des phases de développement psychologique intenses durant lesquelles l’enfant dispose de fortes compétences particulières. Si elles sont respectées, l’apprentissage est alors source d’émerveillement et de joie profonde.

Pour soutenir cette approche les activités pédagogiques comportent un auto-contrôle de l’erreur ce qui permet à l’enfant de progresser par et pour lui-même. L’erreur n’est pas véhiculée comme un échec, mais comme une source de construction. Grâce à cette pédagogie, l’enfant développe une confiance en lui solide, soutenue par le développement de l’autonomie.

Nous visons à rendre les enfants responsables. Le groupe multi-âges favorise la coopération et la solidarité plutôt que la compétitivité. Les plus jeunes observent les plus grands, qui eux-mêmes aident les plus jeunes, c’est la naissance de la société du petit enfant. Une société de cohésion où le développement social est important.

La posture de l’adulte porte cette vision d’une éducation adaptée à l’enfant en posant un regard nouveau sur lui sans jamais le juger. L’adulte doit transmettre à l’enfant « J’ai confiance en toi », être présent quand cela est nécessaire et savoir se mettre en retrait quand l’enfant accède à la concentration afin de ne pas devenir une entrave dans le développement de celui-ci.

Toute notre philosophie suit le grand but de l’œuvre de Maria Montessori qui est L’éducation pour la paix !

Gabie
Gabrielle
Muriel
Muriel
Céline
Céline
Simon
Simon

Journée type à l'école Montessori Idylle

  • L’accueil a lieu entre 8h et 9h.
  • Le départ des enfants inscrits le matin (inscription de 5 matins au minimum) se passe entre 11h45 et 12h.
  • Les enfants inscrits la journée préparent le repas amené par un traiteur et les tables comme au restaurant.
  • Les enfants de l’après-midi partent entre 14h45 et 15h.
  • Le parascolaire est proposé à partir de 15h jusqu’à 18h.

Le matériel pédagogique

Les activités dans l’ambiance donnent la possibilité à l’enfant de commencer le chemin vers l’auto-éducation.

Le rôle des enseignant(e)s est de guider l’enfant en lui permettant de se construire à travers des expériences concrètes, en manipulant le matériel. Pour l’enfant de 3 à 6 ans nous comptons environ 200 activités qui l’accompagnent dans son apprentissage.

Les objets du matériel pédagogique scientifique sont beaux, réels, cassables et répondent aux besoins de développement.

Ils attirent l’enfant et lui permettent de trouver l’activité qui va fixer son attention, rentrer dans un cycle de répétition et l’amener vers la concentration. Tout le matériel est adapté à la taille et à la force de l’enfant ce qui lui permet de s’auto-corriger et donc de pouvoir travailler en autonomie (une fois l’activité présentée).

L’ambiance est organisée en 4 zones, une pour chaque aire de matériel : la vie pratique, le sensoriel, les mathématiques et le langage.
Dans chaque aire, le matériel est disposé sur les étagères en suivant un ordre logique ; des activités les plus simples aux plus complexes.

À son entrée aux alentours de 3 ans, l’enfant va avoir accès au fur et à mesure aux activités de vie pratique.

Ce matériel va générer de l’activité chez l’enfant et va permettre de faire émerger le phénomène de concentration, pilier de l’intelligence humaine et du développement social.

Il permet d’inscrire l’enfant dans la vie réelle tout en offrant l’opportunité d’actions décontextualisées.

Il a pour finalité de permettre à l’enfant de développer sa coordination occulo-motrice, son intelligence et de s’adapter à son temps, son espace et sa culture.

Ce matériel est qualifié de développement d’abstractions matérialisées.

Grâce aux expériences sensorielles et motrices, l’origine de la création d’images mentales va prendre forme petit à petit. L’enfant va pouvoir vivre avec son corps et ses sens les notions de concepts.

Ce matériel sensoriel va mettre en lien l’enfant avec ce qui, par définition, n’existe pas, c’est à dire le concept. Les activités sensorielles accompagnent l’enfant sur le chemin de l’abstraction. Ce chemin se fait en plusieurs étapes :

  • appropriation sensorielle d’un concept,
  • nom du concept (entrée dans le monde culturel),
  • l’enfant peut créer une image, une représentation mentale.

Alors l’enfant va pouvoir ensuite généraliser cette image mentale dans son environnement.

Un atelier de géographie permet à l’enfant de découvrir le monde par une approche sensorielle du globe terrestre, d’apprendre les continents, les pays, la capitales, les drapeaux afin de nourrir son esprit de curiosité.

Le matériel sensoriel est universel, scientifique et dès que possible construit sur la base du système décimal.

Domaine sensoriel Montessori
Matériel mathématiques Montessori

L’esprit mathématique est une spécificité de l’être humain. Grâce à lui l’enfant va pouvoir ordonner, classer, comparer et évaluer le monde.

Permettre à l’enfant d’entrer dans le monde des mathématiques, c’est lui permettre d’entrer dans les codes complexes que l’humanité a mis longtemps a élaborer.

Cela lui permettra de construire sa capacité à analyser et faire des synthèses.

Savoir lire, ce n’est pas uniquement être capable de déchiffrer des lettres et des mots, c’est avoir accès à l’idée, à la pensée de ce qui se cache derrière le support que sont les mots.
Et écrire c’est donner forme visible à notre pensée pour que l’autre puisse y accéder.

Le matériel de langage porte l’enfant vers cette notion d’enrichir sa capacité à dire le monde, au-delà d’un apprentissage purement mécanique.

Avec la pédagogie Montessori, l’apprentissage de l’écriture précède celui de la lecture.

Dans un premier temps l’enfant n’est que scripteur. L’écriture suscite un mouvement corporel alors que la lecture est un mouvement uniquement mental. Lorsque l’enfant écrit, il extériorise ce qu’il a dans la tête alors que la lecture c’est accéder à la pensée de l’autre et donc avoir conscience que d’autres puissent projeter leurs pensées. L’enfant a besoin de le vivre pour lui et ensuite il pourra imaginer que d’autres puissent le faire.

Cette phase d’apprentissage va être le seul moment de la vie où l’enfant va vivre la séparation des 2 mouvements. D’ailleurs ces apprentissages ne restent pas séparés très longtemps.

La connaissance du milieu vivant est approfondie par des activités extérieures avec l’observation de la faune et la flore. Toutes les observations sont soutenues et reprises par du matériel dans la classe. L’enfant fait en permanence le lien entre le monde concret et ses apprentissages théoriques.

Au quotidien nous veillons à sensibiliser les enfants en les faisant participer à la vie de l’école et en leurs apprenant par exemple à faire le tri des déchets, à utiliser du compost, à respecter la nature et prendre soin des êtres vivants.

Maria Montessori démontre l’importance de distinguer l’imaginaire de l’imagination.

Dans notre école, les enseignant(e)s accompagnent l’enfant vers le chemin de la créativité en lui donnant des supports de culture et d’observation. Ainsi l’enfant nourrit sa construction du monde et sa capacité d’imagination sera d’autant plus grande.

Des activités artistiques sont en place dans l’ambiance et l’enfant peut expérimenter différentes techniques et supports. A travers ces travaux l’enfant développe sa personnalité.

Nous avons aussi des activités de musique et de psychomotricité.

Matériel Langage Montessori